KAMB : manières à table

Règle de la Grande Gloire

Si le nom du Roi Torg (grande gloire au Roi Torg !) est prononcé autour de la table, tous les joueurs (et joueuses, pas de jaloux) doivent crier « grande gloire au Roi Torg ! ». Ne pas exprimer le respect adéquat pour le Roi Torg (grande gloire au Roi Torg !) résultera en un lancé sur l’Archive des morts kobolds horribles™.

Roi Torg (grande gloire au Roi Torg !)Règle du soliloque kobold

Si votre kobold meurt (pardon, quand il mourra) vous pouvez vous levez à la table, placer votre main droite sur votre cœur, et conter les actes d’éclats de votre pauvre petit kobold mort. Une fois fini, tous les joueurs à la table votent oui ou non pour vous permettre de revenir. Si le vote est favorable, tirez un nouveau kobold et introduisez-le en gardant tous vos Points de victoire. Sinon, vous êtes « out », allez chercher du pastis et des glaçons pour le reste de la tablée. Le Maire ne vote que pour départager une égalité.

Règle de la négligence de bébé

Croyez-en les pro : les bébés sont particulièrement fragiles ! Si vous ne nous croyez pas, essayez de jouer au frisbee avec un, vous verrez bien dans quel état il est après quelques lancés ratés ! Si un kobold fait quelque action que ce soit qui met en danger la vie du bébé, il y a une chance sur deux de générer un lancé sur la Table des horribles décès de bébé. Quelques exemples de dangers ? Lancer un sort, mettre bébé dans un sac à dos, rater un jet de Compétence à côté de bébé, réduire les taux d’intérêts immobilier, et tout ce qui provoque les aboiements cris de votre mère quand vous « jouez » avec votre petite sœur.

Règle de « c’est moûa l’chaif ! »

Si plus d’un kobold est impliqué dans une action donnant lieu à des Points de victoire, le kobold qui a initié l’action décide de comment les PV sont répartis entre les complices participants, de la façon dont il le souhaite (même s’il décide de tout garder pour lui, yuk yuk).

Règle de « des kobolds ont mangé mon bébé ! »

Kobold mange bébéSi un kobold est assez bête (et ils le sont) pour manger un bébé quand un monstre humain est présent, le Maire peut crier « des kobolds ont mangé mon bébé ! » pour alerter la communauté de cet outrage. Ceci permet au Maire d’invoquer 1d6 habitants qui chargeront la fleur au kiki et chercheront à venger ce drame horrible.

Règle de la chanson kobold à bouare

Si tous les kobolds encore vivants se lèvent et se mettent à chanter une chanson kobold à boire, ils peuvent forcer le Maire à relancer n’importe quel résultat. Vous vous demandez ce qu’est une chanson kobold à boire ? N’importe quelle chansonnette d’alcoolo comprenant les mots « kobolds » et – au choix – « bière » ou « pastis ». Cela ne fonctionne qu’une fois par partie, hîps.

Règle de « oh et j’ai filé un taist au p’tit con »

À l’occasion, un kobold fera quelque chose de si terrible que cela ne peut qu’appeler une punition pour le kobold (et son joueur). Parfois, les joueurs se mettent à penser qu’ils sont trop bien pour respecter les règles, ou alors ils arrêtent simplement d’écouter. Il y a alors plusieurs options pour le Maire. Il peut toujours rameuter quelques potes pour fermement convaincre le ou les joueurs en question d’arrêter leurs bêtises, mais c’est généralement illégal et salissant. Il peut aussi tenter de la jouer cool et brosser le ou les joueurs en questions dans le sens du poil, en flattant outrageusement leurs qualités de rôlistes. Mais si rien ne fonctionne, ou si le Maire a simplement envie de passer directement à la dernière étape, il peut coller au joueur un taist sur l’Archive des horribles morts kobolds par infraction jusqu’à ce que tout ça s’améliore ou que le kobold en question soit éliminé. Et paf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *