Optimizer et re-compresser ses images

Il existe des solutions très simples, gratuites, rapides, pour faire perdre à ses images beaucoup de poids sans perdre un seul pixel : l’optimisation de la compression, ou la re-compression, dans les deux cas sans perte (dit lossless). Pour une image déjà compressée en PNG ou en JPEG sortie de Photoshop par exemple, l’on peut facilement gagner 10 à 20% de poids.

Les formats d’images les plus communs sur le web comme en jeu de rôle à distance sur table virtuelle sont les PNG (qui compresse sans pertes) et JPEG (qui compresse avec pertes, c’est à dire que des détails de l’image plus ou moins visibles à l’œil nu sont mélangés avec leurs alentours pour gagner du poids). Ce n’est pas ce dont je parle ici. Une fois le PNG ou le JPEG obtenu, il est très facilement possible de l’optimiser pour gagner encore du poids.

La chose est très importante sur le web cela diminue les temps de téléchargement et donc augmente la vitesse d’affichage d’une page. Mais cela est tout aussi important en jdr à distance sur table virtuelle, où ces ressources proviennent non pas d’un gros serveur dans un datacenter mais de la petite connexion (généralement ADSL donc avec un mauvais upload) du MJ ou de l’hôte de la partie.

Il existe de nombreuses optimisations, dont la théorie reste bien trop compliquée pour l’utilisateur moyen, et de nombreux logiciels et sites qui tous promettent des merveilles. Sous Windows le meilleur logiciel que j’ai trouvé, très simple d’emploi, gratuit, et redoutablement efficace à la date d’aujourd’hui est ScriptPNG et son petit frère ScriptJPG. C’est en fait une série d’outils d’optimisation déjà existants que l’auteur englobe dans un script qui test automatiquement tout un tas d’options et de configuration pour trouver ce qui aura le meilleur effet pour chaque image.

L’utilisation est redoutablement simple. Pas d’installation du logiciel, il suffit de le dé-zipper puis de glisser-déposer une image, plusieurs, ou même plusieurs répertoires d’images sur le fichier ScriptPNG.cmd puis de choisir le niveau d’optimisation requis (je conseille lossless en JPG [1] et lossless max [7] en PNG), puis d’attendre. Cela peut prendre quelques minutes en fonction du PC, du nombre et de la taille des images, de quoi aller lire ses emails ou se faire un petit café. Attention le script optimise les images en places, pensez à faire une sauvegarde avant l’optimisation si vous le désirez.

Et c’est tout. Glisser, déposer, une touche, et attendre un peu.

Rien de plus simple. Aucun pixel n’a été blessé dans les opérations lossless, les images sont exactement identiques au pixel près. Et donc, aucune raison de ne pas le faire.

J’ai commencé moi-même à l’appliquer aux différentes aides de jeu, images et ressources fournies sur ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *