Mobilité sociale au XIe siècle

Un exemple basé sur des sources bien établies (l’étude de Jacques Broussard du cartulaire de l’abbaye de Ronceray, en 1950) ici conté par Régine Pernoud dans Pour en finir avec le Moyen Âge.  Le trajet de vie d’un petit serf parmi des milliers d’autre, certes travailleur et obstiné mais « typique ». Et qui montre bien la différence entre le serf et l’esclave, et la mobilité sociale (dans un certain cadre tout de même) :

Ce Constant Le Roux, serf du seigneur de Chantoceaux en Anjou, vit dans les dernières années du XIe siècle. C’est un travailleur obstiné, doué d’ailleurs d’une ruse instinctive qui lui permet de ne négliger aucune occasion d’arrondir son lopin : les religieuses du monastère de Ronceray lui confient la garde d’un cellier près de l’église Saint-Évroult, et des vignes au lieu-dit la Doutre. Puis c’est la comtesse d’Anjou qui lui fait don d’un autre cellier, près des remparts d’Angers. Les moniales du Ronceray, à qui on a légué une maison, un fournil et des vignes situés tout près du cellier de Constant, vers la porte de Chanzé, trouvent pratique de le charger de l’ensemble, à titre viager ; peu après, elles arrondissent le lot en y ajoutant la terre de l’Espau, comportant près et pâturages.

Bientôt Constant, qui s’est marié, se lasse don son état de travailleur à mi-fruit ; à force d’insister auprès des religieuses il parvient à se faire accorder que leurs terres lui soient données à ferme, ce qui est pour lui beaucoup plus avantageux. Il arrondit encore son exploitation d’une vigne à Beaumont, de deux arpents de près à la Rouche-de-Chanzé. Puis, n’ayant pas eu d’enfants, il obtient des moniales qui ses terres soient dévolues à son neveu Gautier, tandis que sa nièce Yseut épousera le cellérier de l’abbaye, Rohot. Enfin, son histoire étant jusqu’au bout typique du temps, il entrera comme moine à l’abbaye de Saint-Aubin, sur le tard, tandis que sa femme, elle, sera admise comme moniale au Ronceray.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *