Archives de catégorie : Moyen Âge

Poids des épées et armes à travers les âges

  • Épée ère viking, 9-10e siècle. 1.115kg.
  • Épée 10-11e siècle (plutôt cavalerie). 1.445kg.
  • Fauchon (falchion) 13e siècle. 1.36kg.
  • Épée longue/bâtarde fin 14e début 15e siècle (plutôt pour deux mains). 1.395kg.
  • Épée longue typique 15e siècle (plutôt deux mains). 1.54kg.
  • Messer 15e siècle. 0.935kg.
  • Épée simple (arming sword) 13-16e siècle. 1.2kg.
  • Hache de bataille suédoise 14e siècle (typique des haches de bataille 13e-17e siècle). 0.905kg.
  • Marteau de guerre 14-16e siècle. 0.930kg.
  • Zweihander (exemple plutôt lourd pour une arme de combat, ces épées varient énormément de 2.5kg à 6.5kg pour des armes de parade). 3.42kg
  • Rapière anglaise mi-17e siècle typée militaire (attention « rapière » couvre des armes très différentes, et les poids varient énormément). 1.235kg.
  • Backsword basket hilted (type Mary Rose) mi-16e siècle. 1.145kg.
  • Colichemarde Épée courte (smallsword) 18e siècle. 0.435kg.
  • Spadroon anglais sergent d’armée modèle 1796. 0.645kg.
  • Sabre de cavalerie allemande modèle 1811. 1.135kg.
  • Royal Navy cutlass variante 1845. 1.235kg.
  • Sabre de cavalerie légère française 1822 (plutôt longue, excessivement populaire en Europe et USA). 1.085kg.
  • Épée large (broadsword basket hilted) d’officier Highland 1828. 1.155kg.
  • Épée Rifle’s Officer anglais environ 1890. 0.77kg.
  • Épée d’officier de cavalerie anglaise 1912. 1.045kg.
  • Fusil Martini-Henry avec baïonnette attachée 1877. 4.3kg.
  • Hache danoise (deux mains) 10-11e siècle. 2.155kg.
  • Lance à ailettes, type 9-10e siècle. 1.555kg.
  • Grande lance en feuille, fin période saxonne, mais grosso modo une lance « moyenne ». 1.36kg.
Continuer la lecture de Poids des épées et armes à travers les âges

Illustrations d’évolution des armes et armures médiévales et renaissance

Mobilité sociale au XIe siècle

Un exemple basé sur des sources bien établies (l’étude de Jacques Broussard du cartulaire de l’abbaye de Ronceray, en 1950) ici conté par Régine Pernoud dans Pour en finir avec le Moyen Âge.  Le trajet de vie d’un petit serf parmi des milliers d’autre, certes travailleur et obstiné mais « typique ». Et qui montre bien la différence entre le serf et l’esclave, et la mobilité sociale (dans un certain cadre tout de même) :

Continuer la lecture de Mobilité sociale au XIe siècle

Faits d’escrime médiévale et combat historique

J’ai (tardivement) découvert le travail de vulgarisation de certains acteurs de la scène des arts martiaux historiques européens (dont entre autre l’escrime médiévale), en particulier Matt Easton. Et pour garder une trace personnelle d’un certains nombre de faits et d’avis, j’ai écris une compilation (partielle) en texte issu de sa chaîne Youtube et quelques autres sérieuses (Lindybeige, Knyght Errant).

MS_I33_32r

Continuer la lecture de Faits d’escrime médiévale et combat historique

Détails médiévaux en vrac

Petit billet fourre-tout de notes médiévales diverses et pratiques, par défaut situées au XI et XIIe siècles. Pour le moment tous sont tirés de Georges Duby, Le temps des cathédrales. Pourra entre autre servir à tempérer mon précédent article, plus vieux et pas totalement juste. Le billet sera mis à jour de temps en temps avec d’autres parcelles, ici et là. Continuer la lecture de Détails médiévaux en vrac

L’âge sombre de l’Occident de l’an mil par Duby

Après avoir déterré ma vieille aide de jeu sur la France de 1190, pour les besoins d’une autre campagne je creuse un peu plus le sujet de son passé et en particulier du XIe siècle. Et si le XIIe siècle décrit dans cet autre billet peut être perçu comme un âge d’or médiéval, comme le meilleur contre exemple contre tous les à-priori plus faux les uns que les autres sur la vision et la condition des hommes du Moyen-Âge, l’on revient quand même de loin. Continuer la lecture de L’âge sombre de l’Occident de l’an mil par Duby

Introduction à la France en 1190

Il y a quatre ou cinq années, j’avais commencé une campagne (sur table virtuelle) du jeu de rôle Vampire l’Âge des ténèbres. Et pour introduire les joueurs à cette période difficile et mal connue j’avais rédigé un petit texte. Avertissement, je n’ai pas de Master ès histoire médiévale, et il y a certainement quelques erreurs. Deuxièmement, ce qui est vrai pour la France de la fin du 12e siècle, ne l’est pas forcément ailleurs dans le temps ou l’espace. Troisièmement, mes joueurs étaient restreint à la création en Francie entre Paris et la Champagne au nord de la Loire, ce qui colore forcément mon description.

Mais puisque ça traîne sur mon disque, le  voilà : Continuer la lecture de Introduction à la France en 1190