Poids des épées et armes à travers les âges

  • Épée ère viking, 9-10e siècle. 1.115kg.
  • Épée 10-11e siècle (plutôt cavalerie). 1.445kg.
  • Fauchon (falchion) 13e siècle. 1.36kg.
  • Épée longue/bâtarde fin 14e début 15e siècle (plutôt pour deux mains). 1.395kg.
  • Épée longue typique 15e siècle (plutôt deux mains). 1.54kg.
  • Messer 15e siècle. 0.935kg.
  • Épée simple (arming sword) 13-16e siècle. 1.2kg.
  • Hache de bataille suédoise 14e siècle (typique des haches de bataille 13e-17e siècle). 0.905kg.
  • Marteau de guerre 14-16e siècle. 0.930kg.
  • Zweihander (exemple plutôt lourd pour une arme de combat, ces épées varient énormément de 2.5kg à 6.5kg pour des armes de parade). 3.42kg
  • Rapière anglaise mi-17e siècle typée militaire (attention « rapière » couvre des armes très différentes, et les poids varient énormément). 1.235kg.
  • Backsword basket hilted (type Mary Rose) mi-16e siècle. 1.145kg.
  • Colichemarde Épée courte (smallsword) 18e siècle. 0.435kg.
  • Spadroon anglais sergent d’armée modèle 1796. 0.645kg.
  • Sabre de cavalerie allemande modèle 1811. 1.135kg.
  • Royal Navy cutlass variante 1845. 1.235kg.
  • Sabre de cavalerie légère française 1822 (plutôt longue, excessivement populaire en Europe et USA). 1.085kg.
  • Épée large (broadsword basket hilted) d’officier Highland 1828. 1.155kg.
  • Épée Rifle’s Officer anglais environ 1890. 0.77kg.
  • Épée d’officier de cavalerie anglaise 1912. 1.045kg.
  • Fusil Martini-Henry avec baïonnette attachée 1877. 4.3kg.
  • Hache danoise (deux mains) 10-11e siècle. 2.155kg.
  • Lance à ailettes, type 9-10e siècle. 1.555kg.
  • Grande lance en feuille, fin période saxonne, mais grosso modo une lance « moyenne ». 1.36kg.
Continuer la lecture de Poids des épées et armes à travers les âges

Illustrations d’évolution des armes et armures médiévales et renaissance

Mobilité sociale au XIe siècle

Un exemple basé sur des sources bien établies (l’étude de Jacques Broussard du cartulaire de l’abbaye de Ronceray, en 1950) ici conté par Régine Pernoud dans Pour en finir avec le Moyen Âge.  Le trajet de vie d’un petit serf parmi des milliers d’autre, certes travailleur et obstiné mais « typique ». Et qui montre bien la différence entre le serf et l’esclave, et la mobilité sociale (dans un certain cadre tout de même) :

Continuer la lecture de Mobilité sociale au XIe siècle

Récapitulatif Fate Core

Petit document tenant sur une page A4 de récapitulatif pour Fate Core : l’équivalent français des cheat sheets, ou version minimaliste d’un écran de MJ (mais tout aussi accessible aux joueurs).

La traduction française de Fate Core n’étant pas encore sortie, j’utilise mes propres termes, mais avec le terme anglais entre parenthèse. Les actions demandent la police de caractère Fate. Le tout sous Creative Commons CC-BY.

Mise à jour : version 2 le 31 août 2015, avec des corrections mineures d’orthographe et quelques précisions.

Faits d’escrime médiévale et combat historique

J’ai (tardivement) découvert le travail de vulgarisation de certains acteurs de la scène des arts martiaux historiques européens (dont entre autre l’escrime médiévale), en particulier Matt Easton. Et pour garder une trace personnelle d’un certains nombre de faits et d’avis, j’ai écris une compilation (partielle) en texte issu de sa chaîne Youtube et quelques autres sérieuses (Lindybeige, Knyght Errant).

MS_I33_32r

Continuer la lecture de Faits d’escrime médiévale et combat historique